Archives quotidiennes : 26 janvier 2011

Le brésil catalan, l’autre facette du bijou roussillonnais actuel

serie "Grenatines", or, grenat et brésil, JM Calvet créateur, Prades.

Les pierres fines les plus employées en Roussillon furent les grenats mais aussi les citrines ou topazes d’Aurillac ainsi que les doublets (pierres assemblées par collage ou fusion, le plus souvent une fine couche de grenat sur une pierre en verre). Toutes ces pierres comme les verroteries étaient taillées d’une manière ancienne dite taille « Perpignan », variante de la taille « en rose » et marque d’une véritable spécificité locale. la citrine est posée sur … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Un commentaire