Le Grenat de Perpignan doit integrer la réflexion sur l’extension de « l’indication géographique protégée » (IGP) aux produits artisanaux

M. Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation, lors de son audition du jeudi 10 novembre 2011 :

« J’ai également souhaité que ce projet de loi accorde une place à la richesse de nos savoir-faire et de nos productions artisanales, qui sont une force pour notre économie et l’âme de notre pays. Ces dernières participent au rayonnement international de la France, mais également à la promotion de la qualité au quotidien. Relever le défi de la qualité, c’est favoriser la prise de conscience par les consommateurs de l’importance du mieux consommer. L’extension de « l’indication géographique protégée » (IGP) aux produits artisanaux a suscité un long débat à l’Assemblée nationale. Il s’agit en effet de promouvoir une consommation de qualité en protégeant l’origine géographique des produits industriels et artisanaux. J’ai reçu certains professionnels qui étaient inquiets. En aucun cas il n’est question d’exclure tel ou tel acteur. Au contraire, il importe que tous se rassemblent pour être plus forts et pour lutter contre des produits qui n’ont ni la qualité, ni le respect du savoir-faire de nos provinces mais fragilisent des pans entiers de notre économie. »

Il parait important que le législateur prenne en compte les problématiques très particulière au monde du bijou et en particulier celles des artisans porteurs d’un savoir-faire découlant d’une identité régionale. Sans celà, la production encore athentique de bijoux régionaux tel ceux en  »Grenat de Perpignan » pourrait ne pas bénéficier de cette extension des IGP.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Les buts de l'institut, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Grenat de Perpignan doit integrer la réflexion sur l’extension de « l’indication géographique protégée » (IGP) aux produits artisanaux

  1. Schroell André dit :

    exact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>