Archives de catégorie : Bijouterie XIXe s. roussillonnaise

Peigne diadème en or et grenats, Perpignan, vers 1870.

Peigne diadème en Grenat de Perpignan
Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Second Empire | Laisser un commentaire

Croix badine d’époque Napoléon III et son nœud empierré.

Croix badine et son nœud, époque Second Empire, poinçon tête de cheval et poinçon de maître (illisible). Vente du 26 mai 2018 à Narbonne.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Second Empire | Laisser un commentaire

Broche d’époque Napoléon III, Perpignan, or et grenats.

Modèle caractéristique de la première époque du Grenat de Perpignan, reconnaissable avec les enroulements en or de part et d’autre des pierres.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Second Empire | Laisser un commentaire

Commerces perpignanais en 1862.

le Journal des PO, 1862 15 janvier.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Second Empire | Laisser un commentaire

Déplacement de la bijouterie GUCHENS en 1883.

Le Roussillon, 11/01/1883.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

Félix VELZY est qualifié de marchand bijoutier en 1817.

Source: Journal des PO, 1817, 22 février. 

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

Vols des bijoux de la Vierge de Consolation, Collioure, 1883.

L’Espérance, 28 03 1883. 

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

N. MAS, photographe à Perpignan, portrait de jeune femme, vers 1900.

Publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

Portrait de jeune femme aux bijoux sous le règne de Louis-Philippe.

Portrait d’une jeune femme. Peinture à l’huile sur toile marouflée sur carton d’Antoine-Dominique Magaud (1817-1899), datée de 1844.   C’est le peintre le plus en vue de Marseille sous le Second Empire connu pour ses tableaux historiques. Dimension toile 54,5 x 65 cm. Source : ebay.fr et bijou conservé dans une église du Roussillon. 

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

Portrait de Marie MAS épouse BES, Prades, vers 1872.

Intéressant portrait d’une jeune femme de la bourgeoisie roussillonnaise, avec de très beaux bijoux, croix badine en Grenats sur or portée suspendue à un ruban noir, boucles d’oreilles à pendeloques probablement ornées d’émail et de roses de diamants.  Jean Eloi César BES né à Prades le 27 décembre 1847 épouse le 9 octobre 1872 à Los Masos Marie Bonaventure Elisabeth MAS née à Prades le 16 mai 1852. C’est la fille de … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, IIIe République, la coiffe catalane | Laisser un commentaire