Archives par mot-clé : syndicat

Artisanat du Grenat de Perpignan: la video de Jerôme Casalis

retrouvez Jerôme Casalis sur son site : http://dst-prodmotion.fr/

Publié dans Bijouterie XXe s., Espace éducatif, Exposition "Le Grenat de Perpignan, une gemme de caractère" | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Expo à Baccarat-le mot du maire de Perpignan

Mesdames, Messieurs,  Voyez-vous, pour nous Catalans, le Grenat est beaucoup plus qu’une gemme : -c’est en quelque sorte la matérialisation magnifiée du sang de nos aïeux, la transmission sacrée de générations dures au labeur, qui voyaient chaque étape de la vie marquée par l’offrande d’un bijou en grenat : boucles d’oreilles, bagues de fiançailles, bracelet offert à la naissance d’un enfant.  Il revêt donc une incomparable valeur affective et identitaire.  Mais c’est … Continuer la lecture

Publié dans Exposition "Le Grenat de Perpignan, une gemme de caractère" | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Expo : Le Grenat de Perpignan, une gemme de caractère à Baccarat

C’est dans le cadre prestigieux de Baccarat, la cité de la célèbre cristallerie qu’a été inauguré ce mardi 6 juillet l’exposition « Grenat de Perpignan, une gemme de caractère ». Cette exposition formée de 15 panneaux et de 10 vitrines est le fruit de la collaboration entre le syndicat artisanal des bijoutiers et la confrérie du Grenat de Perpignan avec l’Institut du Grenat. Elle a été soutenue par la ville … Continuer la lecture

Publié dans Exposition "Le Grenat de Perpignan, une gemme de caractère" | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Après 1945, le syndicat artisanal

Augustin Colomer, le bossu Raymond, Lucien Bonafos, et deux autres ouvriers

    Le syndicat des Maîtres Artisans bijoutiers et joailliers des Pyrénées Orientales est (re-)créé le 24 janvier 1949. Il compte 22 membres. Le président est Augustin Colomer. Benjamin Patto, François Marcé et Louis Montgon en sont vice-présidents. Louis Thomas est trésorier. « Le syndicat se propose d’établir entre ses membres des rapports de bonne confraternité, d’aider au développement, à la prospérité des syndiqués et de soutenir leurs intérêts auprès … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec | Laisser un commentaire

Création d’un syndicat des ouvriers: la chambre syndicale des ouvriers et ouvrières bijoutiers, joailliers et horlogers du département des Pyrénées Orientales

Nous ignorons l’existence d’un syndicat ouvrier au XIXe siècle. En tout état de cause, c’est à la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 1918 qu’est constituée une chambre syndicale des ouvriers et ouvrières bijoutiers, joailliers et horlogers du département des Pyrénées Orientales. Elle a pour but de soutenir socialement ses membres et de garantir un juste prix pour leur travail. Seuls les ouvriers sont acceptés, même ceux … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec | Laisser un commentaire

Création du syndicat patronal: le syndicat de l’association professionnelle des horlogers, bijoutiers et orfèvres de Perpignan et du département des P.O

J.Charpentier, buste de Raymond Sudre, 1911.

Profitant de la loi du 21 mars 1884 autorisant la constitution des syndicats, les professionnels de la bijouterie et de l’horlogerie créent leur propre syndicat. Il s’agit d’un syndicat patronal . Fondé le 1er septembre 1894, le syndicat de l’association professionnelle des horlogers, bijoutiers et orfèvres de Perpignan et du département des P.O. constitue une avancée sociale et professionnelle importante . Comprenant alors 31 membres, le syndicat qualifié de patronal … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Solidarités des bijoutiers: la Société de secours mutuels

En 1900 les ouvriers bijoutiers et horlogers de la ville de Perpignan décident de créer une Société de Secours Mutuel nommée « l’Alliance » afin de fournir les soins et les médicaments nécessaires à ses membres, de leur payer une indemnité maladie et enfin de pourvoir à leurs funérailles. Cette mutuelle fusionnera par la suite avec l’union Mutualiste « la Roussillonnaise » . A la fin de l’année 1915 est … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire