couronnes de ND de Laval, 66.

Le plus récent exemple de transformation de bijoux anciens pour composer une couronne mariale est fourni par celles de Notre Dame de Laval (Caudiès de Fenouillèdes), réalisées à Perpignan par la bijouterie Louis Cussac dans les années 1955/1960, par un artisan du nom de Marty.

Très fines d’exécutions, elles intègrent de nombreux bijoux en serti clos, grenats, citrines, rubis…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijouterie XXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à couronnes de ND de Laval, 66.

  1. Rosa M. Martín i Ros dit :

    Un treball molt acurat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *