Charpentier Joseph (1854,1938), bijoutier.

Joseph Charpentier est l’un des promoteurs de la bijouterie en grenats dans les dernières décennies du XIXe siècle à Perpignan. Il a porté la bijouterie perpignanaise à son plus haut degré de qualité à l’époque de la prospérité de cette industrie à Perpignan. Il est issu de la plus ancienne lignée d’orfèvres locaux (en provenance d’Agen) installée dès 1698 à Perpignan. Son père, Joseph jacques François Charpentier né en 1821, marié en 1850 à Marie Ros, exerçait le métier d’orfèvre. Lui-même se marie avec Marie Françoise Marguerite Verdot, fille de pharmacien perpignanais, le 5 septembre 1881. Joseph Charpentier parvient à faire de la maison familiale la référence en matière de luxe, récompensée en 1885 à l’exposition industrielle de Montpellier.
Il assure la vice présidence, lors de sa création, du syndicat patronal des bijoutiers fondé le 1er septembre 1894, puis en devient pendant de longues années le président. Il est médaillé de la Légion d’honneur en 1912, et a appartenu à de nombreux groupements, membre de la commission administrative des hospices civils de Perpignan, membre du cercle de l’Union…La maison Charpentier participe à l’exposition coloniale internationale de Paris en 1931 en exposant dans le pavillon de l’Inde des grenats indous montés à Perpignan.

Marie Charpentier, née Verdot.

Marie Charpentier, née Verdot.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijouterie XXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.