Charpentier joseph (1884,1968), bijoutier.

Joseph Charpentier a continué à maintenir la maison familiale à un haut niveau de production, se diversifiant en vendant aussi des montres, des bronzes d’art, des verreries Gallé, etc. Il se marie en 1919 avec Jeanne André. Il a fait la promotion « touristique » du grenat de Perpignan au travers des supports comme le bulletin de l’automobile club du Roussillon, ou bien la revue régionaliste locale Tramontane. Il a été impliqué dans plusieurs activités, président de la distillerie « la Catalane », administrateur de la Croix-Rouge, président du syndicat d’initiatives d’Argelès-sur-Mer, proche de la maison Christofle et adhérent à la Guilde des Orfèvres. Avec lui s’éteint la plus importante lignée d’orfèvres bijoutiers de Perpignan.

SOURCES :
Fonquernie, Laurent, Grenats de Perpignan, bijoux du Roussillon, SASL, CXIIIe vol. 2006, 200p.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *