Preserver le geste, archiver les connaissances

La vocation de l’Institut est de préserver les gestes les plus authentiques de la bijouterie traditionnelle du bijou en grenat de Perpignan. cette volonté est née de l’alarmant constat que la perte des savoir-faire est progressive et rapide, que ce soit par manque de filière propre à la formation d’apprentis, que par esprit mercantile ou par modernisation naturelle de la profession de bijoutier.

Pourquoi un collectage est-il-urgent ?

Le nombre de bijoutiers ayant une réelle ancienneté et une transmission directe du savoir-faire au sein des ateliers de bijoux en grenat de Perpignan est très faible. L’Institut doit rapidement être en mesure de réaliser avec l’aide d’enquêteurs issus de l’Université (Historiens, historiens de l’art, anthropologues, sociologues…) une série d’enquêtes afin d’enregistrer et de mémoriser les gestes et les techniques les plus authentiques de la grande tradition perpignanaise.

Il sera privilégié l’enregistrement audio et surtout vidéo afin de constituer une archive vivante qui deviendra irremplaçable.

La collecte est centralisée par L’Institut que en assure la conservation et la mise à disposition au public. L’Institut assure aussi la mise en place d’une fiche type de collecte des informations. Le matériel de collecte peut aussi être mis à disposition des apprenants et des chercheurs.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Les buts de l'institut, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.