Portrait de Madame Jeanne Pams, née Bardou-Job à Argelès, sur la terrasse du château de Valmy, devant la mer Méditerranée.

Tableau de Paul Gervais conservé à l’Hotel Pams à Perpignan, dans le salon jaune. Il s’agit de l’épouse de Jules Pams, et fille de Pierre Bardou-Job, le plus puissant industriel du papier à cigarettes de France à cette époque. On remarquera une splendide parure composée d’un collier de perles aux trois éléments en or et émeraudes, un pendentif et deux agrafes. Leur style oscille entre néo-renaissance et Art nouveau. Il est à remarquer que Jeanne Bardou-Job fut aussi portraiturée en 1901 par Maxence pour les besoins d’un calendrier de la marque.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *