Archives quotidiennes : 15 janvier 2012

Croix de Caravaca, XVIIIe s.

Croix de Caravaca

Cette oeuvre d’orfèvrerie est liée à une légende médiévale. En 1998, le Saint-Siège a octroyé au sanctuaire catholique de la Vera Cruz, à Caravaca de la Cruz, la célébration d’une année sainte à perpétuité. Après Rome, Jérusalem, Saint-Jacques-de-Compostelle et Santo Toribio de Liébana, il s’agit du cinquième lieu à avoir cet honneur. Depuis le XIIIe siècle, les pèlerins empruntent plusieurs chemins de la région de Murcie pour se rendre au … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime | Laisser un commentaire

Le grenat en lithotérapie

Grenat serti façon Perpignan, fin du XIXe s.

Antipoison, cette pierre protège aussi les enfants de la noyade et permet de résister au feu. Elle chasse l’insomnie, fortifie le coeur et le cerveau. « Elle excite l’esprit et rend joyeux. » (Jérôme Cardan 1501-1576). Le grenat apporte joie, énergie, force de vivre et confiance en soi. Son feu, rouge foncé, nous prodigue la puissance de volonté et le succès. Il est excellent pour aider à progresser et utile en cas d’anémie, … Continuer la lecture

Publié dans Grenat minéral | Laisser un commentaire

Boucles d’oreilles en or, perles et grenats en serti clos à chatons coniques, valencia, XVIIIe s.

Boucles d'oreilles en or en serti clos à chatons coniques, XVIIIe s. Boston museum.

Très volumineuses, ces boucles d’oreilles portent le nom de « girandoles. » Elles furent à la mode au cours du XVIIIe s. comme le démontre ce portrait de Mengs.    

Publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime | Laisser un commentaire

Bijou ou ornement de tête en Italie, XIXe s.

Bodinier, Etude de coiffure, base RMN.

  Guillaume Bodinier, issu d’une famille aisée, avait des rentes suffisantes pour ne pas avoir à vivre de son art. Ceci explique qu’à l’exception de quelques tableaux de Salon qui furent acquis par l’Etat ou par des collectionneurs privés (notamment le duc d’Orléans), une grande partie de sa production est restée en sa possession et fut léguée au Musée des Beaux-Arts d’Angers par sa veuve.Si sa formation chez Pierre-Narcisse Guérin … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels | Laisser un commentaire

Bijouterie de deuil au XIXe s.

Boucles d'oreiilles milieu 19eme s., or et jais, perles et pierres de couleur, Boston museum, USA.

  Les matières employées et sa fabrication à la fin du 19e s. sont de différentes natures. Le jais naturel se travaille hors de France; il est au contraire fort employé en Angleterre, principalement pour en faire des colliers de boules facettées. En France on se sert d’une imitation de jais en émail ou en verre; on la prépare en appliques de formes diverses, taillées à facettes ou à biseaux, … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Bijoux en corail

Portrait de femme vers 1820 avec parures en corail, ebay.fr.

A la fin du XIXe s., on peut lire que ce genre de bijouterie est soumis aux fluctuations de la mode, mais qu’il jouit pourtant toujours d’une certaine faveur. « Le corail est susceptible d’un beau poli et se prête bien à la sculpture; on en façonne des colliers, des bracelets, des broches, des pendants, d’oreilles. Ce bijou se distingue par son élégance, sa légèreté, sa solidité dans le collage et … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Bijouterie en acier aux XVIII et XIXe s.

Croix en acier, XVIIIe s. collection particulière.

  Selon les dictionnaires techniques du XIXe s, voici ce que l’on peut apprendre sur la bijouterie en acier : « La bijouterie d’acier, dont la vogue fut si grande au XVIIIe siècle, avait repris faveur à la fin du siècle suivant, mais les changements de la mode paraissent avoir ensuite ralenti cette fabrication si intéressante. L’acier, grâce à sa dureté, est susceptible d’un beau poli ; un en forme des … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Les Boucles d’oreilles en métal creux estampé au XIXe s.

Boucles d'oreilles en métal doré 19eme siècle, Boston museum.

Au XIXe siècle, plusieurs ouvrages qualifient comme une branche de la bijouterie fantaisie celle du Bijoux creux :  « Depuis longtemps on fabrique des bijoux creux en or et en argent. Les bijoux creux en argent ne sont que la réunion de deux coquilles réunies par l’estampage, reliées ensemble par la soudure. Ce procédé peut s’appliquer également pour les bijoux en or, mais il existe pour celte seconde classe un autre … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire