Bijouterie en acier aux XVIII et XIXe s.

 

Croix en acier, XVIIIe s. collection particulière.

Croix en acier, XVIIIe s. collection particulière.

Selon les dictionnaires techniques du XIXe s, voici ce que l’on peut apprendre sur la bijouterie en acier :

« La bijouterie d’acier, dont la vogue fut si grande au XVIIIe siècle, avait repris faveur à la fin du siècle suivant, mais les changements de la mode paraissent avoir ensuite ralenti cette fabrication si intéressante.

L’acier, grâce à sa dureté, est susceptible d’un beau poli ; un en forme des demi-perles très finement facettées, et ces pointes d’acier sont rivées les unes contre les autres sur des plaques de cuivre argenté percées de mille trous, qui reproduisent en silhouette les dispositions que l’on veut exécuter. On obtient ainsi de l’éclat et du scintillement; pourtant on reproche à ces milliers de petites pointes facettées de ne refléter la lumière que d’une façon monotone; il faudrait peut-être chercher la silhouette heureuse et les effets distincts par des dessins plus amples et moins confus.

Les bijoux d’acier que l’on fabrique actuellement n’atteignent pas tout le fini que l’on trouvait dans les ouvrages du XVIIIe siècle (boutons, gardes d’épée, chaînes de montre, etc.) ; mais il faut tenir compte de ce fait qu’aujourd’hui cette industrie, restée toute française, est soumise aux caprices de la mode et qu’en temps ordinaire sa production est forcément limitée, tandis que, vienne la vogue, elle prend une extension considérable et doit produire vite et à bon marché; les moyens de fabrication se sont perfectionnés dans ce but.

Pour obtenir la bijouterie et autres petits objets d’acier on se sert ou de fer malléable dont on trempe et on acière la surface, ou d’acier qu’on adoucit avant le travail et on durcit par cémentation quand le bijou est terminé. a laminoirs portant en creux l’empreinte des reliefs, et des matrices d’acier trempé sont les principaux outils de cette fabrication. »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Bijouterie XIXe s.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *