Agustín Esteve y Marqués, portrait de femme, vers 1815.

Agustín Esteve y Marqués, portrait de femme, vers 1815.

Dans les premières années du XIXe s. se répand l’usage du peigne diadème.

 

Détail des bijoux

Détail des bijoux

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *