Portrait de jeune fille, 1852.

Valeriano Dominguez Becquer, portrait de petite fille, 1852, musée du Prado, Madrid.

 

Réalisé par le peintre quand il avait dix-huit, dans le processus de formation dans sa ville natale, Séville, cet ouvrage est un bon exemple de sa technique du portrait, basé sur un dessin au trait raffiné. 

Des contraintes se retrouvent dans l’exécution de la saturation, favorisées par les vêtements de la jeune fille, contrairement à la clarté des fonds de paysage.

Le travail sur le caractère des modèles doit être ajouté comme une caractéristique des portraits de Bécquer , comme dans ce cas, suggéré par le regard de la jeune fille, dans une attitude un peu éloignée mais suggestive. 

La longueur de la jupe indique l’âge de l’enfant, d’un milieu aisé comme l’indiquent les bijoux discrets mais précieux.

Détail des bijoux

Détail des bijoux

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *