Verseuse tripode en orfèvrerie perpignanaise du XVIIIe s.

orfèvrerie catalane

orfèvrerie catalane

VERSEUSE tripode argent sur pieds patins à attaches écusson, le bec verseur « canard », le couvercle à charnière et appui pouce mouluré. La graine mobile est en forme de fleur. Perpignan, vers 1785.

Poinçon du maître-orfèvre Paul ALBAR, reçu maître à Perpignan en 1775. Poids : 1.055 g.

Vendue 3 100 €
le samedi 28 Janvier 2006
Hôtel des ventes
rue Albert Einstein
41100 Vendôme
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *