Víctor Manzano y Mejorada, Portrait de la famille du peintre, 1864-1865.

Víctor Manzano y Mejorada, Portrait de la famille du peintre, 1864-1865.

Víctor Manzano y Mejorada, Portrait de la famille du peintre, 1864-1865.

En 1864, un an avant qu’une épidémie de choléra ne lui ôte la vie, Victor Manzano peint ce portrait intimiste de sa femme et de ses enfants. Le peintre s’était marié en 1860 avec Adela, fille de Luis Maria Berger, écrivain de renom sur l’économie, ministre des Finances du gouvernement en 1856, député et sénateur. Le couple a eu deux fils qui sont représentés dans l’image. Dans le giron de sa mère, on peut voir Carlos, le fils cadet, né vers 1862, il fera carrière comme peintre modeste, élève de Miguel Alejandro Ferrant et Jadraque. C’est lui qui donnera quelques-uns des tableaux de son père au Musée du Prado, y compris ce portrait.

A coté de sa mère, debout, jouant avec une voiture à cheval, on observe Fernando, le premier-né du mariage, né vers 1860, qui allait devenir musicien et compositeur d’opérettes.

C’est dans le portrait que le peintre développe beaucoup de naturel et de délicatesse, en favorisant les personnes e sa famille.

Ainsi, cette scène qui s’écarte de poses conventionnelles devait être présenté à l’Exposition nationale de 1864, dans laquelle apparaît le catalogue n º 227, mais il n’y sera pas car il n’a pas été terminé à temps pour le présenter. Il sera achevé qu’en 1865 et il est resté inédit parmi les biens de la famille du peintre jusqu’à ce qu’il passe au Musée du Prado à Madrid.

Détail des bijoux

Détail des bijoux

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *