Du côté de chez Jacques-Émile Blanche, portraitiste de Jules Pams.

Jacques-Émile Blanche (1861-1942), portrait de marguerite Holtzer, seconde épouse de Jules Pams.

Jacques-Émile Blanche (1861-1942), portrait de marguerite Holtzer, seconde épouse de Jules Pams.

L’exposition « Du Côté de chez Jacques-Emile Blanche. Un salon à la Belle Epoque » se tiendra à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent à Paris, du 11 octobre 2012 au 27 janvier 2013.

Peintre, auteur et personnage incontournable de la Belle Epoque et de l’entre-deux guerres à Paris et à Londres,Jacques-Emile Blanche (1861-1942) fut un portraitiste de grand talent. Perpignan possède deux remarquables portraits de ce peintre, représentant Jules Pams ainsi que son épouse, Marguerite Holtzer. Ces oeuvres ornent le patio de l’Hotel Pams.

« La pratique majoritaire du portrait chez Blanche, qui, certes, nous laisse l’image de la plupart des « grands » de son temps de Mallarmé à Camus et Crevel et de Mauriac à Poulenc et à Joyce, ne saurait occulter la « manière » avec laquelle son regard sur ses « modèles » agit sur son art.

Bien loin de l’idée, facile, d’une peinture dite « mondaine », étiquette qu’affectionnent ceux qui ignorent ce dont il s’agit et veulent surtout se débarrasser de certains artistes par tous les moyens (dont font aussi les frais Helleu, La Gandara, Boldini etc.), Blanche ne sacrifie jamais sa pratique au sujet qu’il choisit de représenter : s’il met son talent au service du modèle, c’est pour en saisir toute l’aura mais celle-ci rejaillit sur la peinture : la matière donne forme à l’esprit, mais, en retour, l’esprit façonne la matière. »Jean-David Jumeau-Lafond, dans http://www.latribunedelart.com

 

La première monographie de Jacques-Emile Blanche, aux Editions Gourcuff Gradenigo, est disponible en français et en anglais, en librairie, sur Amazon.com et chez l’éditeur directement.

 


Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Actualités, Bijouterie XXe s. roussillonnaise, Costumes - Modes - Bijoux, XXe s.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *