Archives mensuelles : février 2013

Parcours muséal autour du bijou et de la mode pour la préservation de l’héritage culturel que constitue le Grenat de Perpignan

Exemple de parcours muséal présentant le bijou.

Une toute nouvelle structure d’un type inconnu jusqu’alors dans le paysage de l’offre culturelle du Sud de la France, est actuellement à l’étude. Elle a pour enjeu de valoriser l’héritage culturel que représente le patrimoine bijoutier roussillonnais et par ricochet, son corollaire la Mode. Ce projet est promu par le Collectif du Grenat de Perpignan, selon une volonté formalisée entre les acteurs de la filière du bijou en Grenat, détenteur du savoir … Continuer la lecture

Publié dans Les buts de l'institut | Laisser un commentaire

Collier en or, émail noir et perles serties sur argent, milieu XIXe s. France.

collier régional, milieu du 19e s. France
Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Broche en or et grenats, France, Second-Empire.

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Un commentaire

Portrait de jeune femme, vers 1875, collection particulière.

Détail des boucles d'oreilles
Publié dans Bijouterie XIXe s. | Un commentaire

Louis Delfau (1871-1937), portrait de madame ARAGON, née Madeleine FAURE DE FONDCLAIR

Portrait de madame ARAGON par Louis Delfau, 1897.

Madeleine Faure de Fondclair se maria en 1890 avec Amédée Aragon. Elle vécut dans l’hôtel particulier de la rue de la révolution Française, N°4. D’origine noble, très pieuse, sans enfants, elle est à l’origine de la donation à son décès en 1937 de l’immeuble Aragon aux soeurs de la Présentation de Marie qui transformèrent les lieux en maison de retraite.

Publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, noblesse roussillonnaise | Un commentaire

Louis Delfau (1871-1937), portrait d’Amédée Aragon.

Portrait de Amédée Aragon, Louis Delfau.

Amédée Joseph Edouard ARAGON est né en 1858, marié à Madeleine FAURE DE FONDCLAIR en 1890. Il décède le 04 novembre 1919. Le peintre réalise ce portrait en 1897 pour orner, avec celui de son épouse, le grand salon de son hôtel particulier de Perpignan, situé rue de la Vielle Intendance/rue Révolution Française. Le tableau fut exposé en 1920 à la Salle Arago lors de la rétrospective du peintre à Perpignan. « Parmi … Continuer la lecture

Publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, noblesse roussillonnaise | Laisser un commentaire

Portrait de jeune fille aux oranges, Jacques Gamelin fils.

Gamelin fils, portrait.

Portait probablement exécuté à Perpignan, collection particulière.

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise, la coiffe catalane, Révolution et Empire | Laisser un commentaire

Roussillonnaise en costume de Gitane, vers 1920.

Gitane, Perpignan.

Clichés Jules GRAND, 12 rue de la Loge, Perpignan.

Publié dans Costumes - Modes - Bijoux, Régionalisme-Folklore | Laisser un commentaire

Famille de gitans, Pyrénées centrales, 1841.

Famille de gitans, A.FEROGIO

  Paris, Gihaut freres, 1841.

Publié dans Costumes - Modes - Bijoux | Laisser un commentaire

Gitan (Pyrénées centrales), 1841.

Gitan par Ferogio

Paris, Gihaut freres, 1841.

Publié dans Costumes - Modes - Bijoux | Laisser un commentaire