Description de Perpignan et de sa procession du Jeudi Saint en 1851.

« Perpignan est l’une des sentinelles avancées de la France, dans le cas d’une guerre avec l’Espagne. De bonnes fortifications, et sa citadelle assise majestueusement sur une colline, la défendent contre une agression étrangère. L’ancienne Bourse et la cathédrale sont remarquables par leur architecture gothique.

La plupart des villes du Midi sont encore en proie à une superstition qui n’est plus de notre siècle, et nous venons d’en voir un exemple burlesque : c’est une procession du Jeudi Saint. Beaucoup de bannières et de confréries armées de gros cierges précédaient un grand Christ, dont la croix énorme est ornée de tous les ustensiles de la Passion. Venait ensuite un bataillon de pénitents noirs, leur tête voilée est couverte d’un immense bonnet noir en pain de sucre, tel qu’en portaient les familiers de l’Inquisition. Ils soutenaient sur leurs épaules deux riches échafauds : l’un était Jésus Christ en grand costume, portant sa croix, sur l’autre est la Vierge Marie toute échevelée, pleurant auprès du corps de son fils.

Enfin venait un grand dais, sous lequel un énorme Christ est étendu, sur un lit de satin blanc. Ce lit est entouré du clergé et de pénitents noirs, qui hurlent des prières avec des fausses voix à faire frémir.

Il y a vingt-cinq ans, c’était bien pire ! Il y avait une procession de flagellants armés de longs fouets garnis de pointes d’argent. Ils se fouettaient rudement devant les fenêtres de leurs maîtresses  et on arrêtait leur sang en les frottant avec de l’urine ! Aujourd’hui les amants méridionaux sont sans doute encore très passionnés, mais ils ne donnent plus de semblables sérénades sous les fenêtres de leurs belles. »

L’Espagne en 1851, ou Impressions de voyage d’un touriste dans les diverses provinces de ce royaume, Alexis de Garaudé, (1779-1852), E. Dentu (Paris), 1852.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *