Portraits et objets de vitrine du legs de Selva au Musée de Perpignan

Au termes de son testament olographe en date du 19 juillet 1914, déposé en l’étude de Me Albert Dutertre, notaire à Paris, 183 boulevard Saint-Germain, Mme Joséphine Corne, veuve de M. Prosper Philippe Pierre de Selva(19/10/1811 Perpignan-1/2/1883 Pau), en son vivant rentière, demeurant à Paris, rue Littré, n.18, où elle est décédée, le 3 novembre 1914, a fait notamment les dispositions ci-après :

« Je lègue ma fortune…

Je lègue au Musée de Perpignan :

-une tabatière en or garnie de diamants (don du grand duc Constantin de Russie)

-une tabatière en or et émail bleu (don du Prince Gérôme)

-les décorations de mon mari, grandes et petites

-les grands tableaux de mon salon : une grande marine hollandaise dont le sculpteur Lemot a refusé 35000 fcs (placée au dessus du piano), la nourrice hollandaise (peinture sur bois), le portrait de la princesse Borghese, une tete d’enfant de Greuze,

-le portrait du statuaire Lemot,

portrait du sculpteur Lemot, Musée de Perpignan.

portrait du sculpteur Lemot, Musée de Perpignan.

-le portrait du capitaine de vaisseaux Robert Lefevre (son gendre),

-le portrait de la belle Mme Lafond placée dans la chambre de mon fils,

-la console en bois doré , le petit meuble en bois de rose et le buste en marbre blanc qui est au dessus, portrait de Mlle Robert Lefevre,

-deux bustes en bronze, Mr Lemot et Mme Robert Lefevre,

-Un sucrier en vermeil avec petites cuillères.

Je lègue ….

Les présentes insertions ont été faites en exécution de l’article 3 du décret du 1er février 1896, à l’effet de mettre les héritiers inconnus des testateurs à même de présenter les réclamations qu’ils pourraient avoir à formuler, au sujet des dispositions qui précèdent. Ces réclamations devront sous peine de déchéance, être adressées dans les trois mois, à la Préfecture de la Seine. »

 Recueil des actes administratifs de la Préfecture du département de la Seine, 1914.

Prosper Philippe Pierre de SELVA (1811-1883), fils d’Augustin de SELVA (cousin et beau-frère de Mlle de Selva de Savalette), avait épousé en 1ères noces le 16/9/1858 à Paris X, Cécile Marie ROBERT-LEFEVRE (9/2/1838, Paris X-16/9/1859, Paris VI), fille d’Hippolyte Félix ROBERT-LEFEVRE, capitaine de vaisseau, et de Pauline Zéphyrine LESNOT.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans noblesse roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *