Un bijou auvergnat méconnu: le serre-malice

Auvergnate portant le serre-malice.

Auvergnate portant le serre-malice.

Le serre-malice est un bandeau constitué de fils de laiton faisant partie de la coiffure des femmes en Auvergne.

« Nous voyons souvent à nos foires et à nos marchés des femmes coiffées d’une pièce d’étoffe noire, plusieurs fois reployée, et disposée de manière à former une pointe sur le derrière. Cette coiffure est retenue par un assemblage de fils de laiton, de la largeur d’un pouce au moins, faisant ressort et venant s’appuyer de chaque coté de la tête. Par une sorte d’esprit épigrammatique, on donne dans le pays, à cet ornement, le nom de sara maliça, serre-malice. Les femmes de l’Artense s’éloignent rarement de l’Auvergne, aussi leur costume, particulièrement leur coiffure, est comme inconnu hors de cette province. » Description historique et scientifique de la Haute-Auvergne (département du Cantal), Jean-Baptiste Bouillet, Paris, 1834.

Serre-malice, photo  Philippe GILIBERT.

Serre-malice, photo Philippe GILIBERT.

Serre-malice au musée de la coiffe, le Vieil Hôpital, 45 450 BLESLE.

http://www.tourismeblesle.fr/musee-coiffe-blesle_fr.html

Costumes auvergnats vers 1800, BNF.

Costumes auvergnats vers 1800, BNF.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijoux traditionnels. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *