Bijoux, argenterie et peintures dans la maison de Josep Nabot, bourgeois honoré de Perpignan à sa mort en 1637.

Josep Nabot était marié avec Maria Nabot y Pascual dont il aura un fils prénommé lui aussi Josep. Il possédait « una casa en la qual y es mort sisa en la parrochia de sant Juan en lo cap del carrer d’Espira, que affronta ab Don Garau de Homs y ab dit carrer y ab la plassa del portal de Nostra Senyora, y ab lo carrer dit las parrayres d’en Nabot. » C’est à dite la maison confrontant celle de Don Garau d’Oms, en bout de la rue d’Espira (actuelle rue Lazare Escarguel), longeant la place du Portail de Notre Dame et la rue des Fabriques d’en Nabot.

L’inventaire nous indique quelques pièces de bijouterie et d’argenterie, comme : « en la cambra gran que cau finestra al carrer de la parrayria d’en Nabot, dins un cofre de noguer, ab cayxons bo ab pany y clau dins lo qual se ha trobat lo seguent : vuit colleras de plata en los quals ni ha una  de …de manach, uns rosaris de criatura de cristall y coral guarnit de plata, un Jesus ab una roba de teleta naranjada y vermella ab una cadeneta de cristal y vidre, un tros de tela brodat ab algunas perlas, un quadro de llauna de santa Maria Magdalena, altre quadro xich de llauna ab sant Francesch, un cofret d’or. »

Dans une autre partie de la maison dans un autre coffre ancien peint, se trouvaient : « un estuix ab dos ganivets y unas forquillas de plata, guarnides de plata, una cadeneta d’or blanch ab grans de alchimia, un ullal de llop guarnit de plata, un fil de perlas, una gargantilla de pessetas( ?) finas y perlas menudas, un brassalet de coral y pesos negras, un cofret d’or…una cadena de grans de olor. »

Détail dun portrait

Détail dun portrait

Dans la chambre on trouve un lit à piliers fins et de nombreux tableaux religieux : « una tela de nostra Senyora de la Concepcio al oli, altre tela de sant Juan Batista al tempera, altra tela de la degollacio de sant Joan al tempera, altre tela de un Ecce Homo al tempera, altre tela de santa Maria Magdalena al oli, altre tela se nostra Senyora y sant Josep al oli, altre tela  en la qual y ha pintat un angel al oli, altre tela de nosta Senyora del Roser al oli, sis cuadros al tempera vells. »

Portrait d"empereur, XVIIe s. Col.Part.

Portrait d »empereur, XVIIe s. Col.Part.

Dans la salle de la maison, on trouve aussi d’autres tableaux aux thèmes plus historiques et civils que religieux : «dotze telas dels dotze emperadors al tempera, dos telas al tempera la llei y la gratia » et dans la chambre du bout de la salle ; avec son lit et son coffre il s’est trouvé une petite table ronde, un Christ en croix, une guitare à six cordes, un coffret de noyer fermant avec sa clé dans lequel il y avait : « cinquante y tres grans de cristall enfilats gros i petits, y altre de cristall grans y xichs, una glasseta de coto y seda ab puntas dolentes. » Enfin nous trouvons d’autres bijoux : « un anell de or masseta de amatistas blanques lo qual aportada dit deffunt quant mori, altre anell rodo ab amatistas moradas, una pedra al mig lo qual te empenyat… , altre anell de una pedra esmeralda dolenta lo qual se empenyat francisco Quimet, xirurgia, dos anells de or un ab punta diamant y altre ab una pedra topacio lo qual se empenyat Augusti LLambi »Capture d'écran 2015-07-03 11.13

Inventaire des biens du bourgeois honoré matriculé de Perpignan Josep Nabot lors de sa mort en 1637, AD66, 3E1/5840.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *