Exposition du sculpteur Raymond Sudre à Perpignan, 1910.

Zelandaise tricotant, raymond Sudre.

Zelandaise tricotant, raymond Sudre.

Nous sommes heureux de constater que l’exposition de Raymond Sudre, le distingué statuaire, qui fait honneur au Roussillon, a obtenu le plus franc et le plus vif succès aussi bien auprès du public que des amateurs éclairés. Nous avions déjà vu les fines silhouettes de Zélandaises, la Tricoteuse, la « Fille fie à la poupée, l’Encrier et nous les avons revues avec infiniment de plaisir. Le Baiser Zélandais, un couple très originalement enlacé est venu compléter avec bonheur cette jolie collection. Nous avons encore remarqué une Helena miniature en Sèvres et un buste d’Helena en marbre. Citons encore une Sainte-Cécile, bas-relief en bronze d’une belle allure, la Femme au givre d’une rare finesse d’exécution, etc.

Mais nous avons eu surtout plaisir à nous attarder dans la contemplation du buste de Catalan, morceau détaché du monument du square, non encore inauguré Montanyes Regalades. Ce buste de Catalan a été conçu par l’artiste dans une admirable pureté de lignes, hors de toutes conventions et exécuté à la perfection. Le monument Montanyes Régalades ne figurait pas à l’exposition de M. Sudre, en raison sans doute de ce que la manufacture de Sèvres n’a pu l’exécuter avant qu’il soit inauguré. Mais une eau-forte que M. Sudre avait exposée, en donnait une idée très vigoureuse et très exacte. Il convient de signaler la valeur intrinsèque de cette œuvre qui fut la seule du Salon de 1908 à laquelle la Société des Amis des Arts que préside le maître Bonnat fit le grand honneur de l’éditer.

Fontaine "la catalane", Baixas.

Fontaine « la catalane », Baixas.

En terminant cet éloge de l’exposition de Raymond Sudre, nous exprimerons le regret que la Fontaine à la Catalane qui doit orner la place de Baixas, n’ait pu figurer en miniature, dans cette exposition. Il ne nous a été permis de la juger que d’après des cartes postales ; mais l’ensemble nous a paru parfait et d’une belle tenue. La Catalane est fièrement campée en grandeur naturelle et rien n’est plus gracieux que son geste. Voilà encore une belle œuvre qui classe Raymond Sudre aux premiers rangs de nos artistes catalans catalanisants.

Buste en biscuit de Sèvres de la Catalane, fontaine de Raymond Sudre à Baixas.

Buste en biscuit de Sèvres de la Catalane, fontaine de Raymond Sudre à Baixas.

Un Amateur Catalan, la Revue Catalane, Perpignan, 1910.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Régionalisme-Folklore, XXe s.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Exposition du sculpteur Raymond Sudre à Perpignan, 1910.

  1. cubias dit :

    vraiment superbe ; magnifique Catalane à la coiffe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *