Archives mensuelles : juillet 2014

Portrait de groupe, Perpignan, vers 1878.

N.Mas, photographe, 10 rue des Augustins, Perpignan.
Publié dans IIIe République | Laisser un commentaire

Portrait de femme de qualité, France, vers 1770.

  Portrait en vente sur : http://www.proantic.com/display.php?mode=obj&id=75876

Publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime | Laisser un commentaire

Portrait de l’Intendant du Roussillon Philibert Orry (1689-1747).

Philibert Orry (1689-1747), contrôleur général des Finances

Philibert Orry (Troyes, 1689-La Chapelle-Godefroy, 1747) est nommé intendant à Soissons (1722), à Perpignan (1727) et enfin à Lille (1730), puis contrôleur général des Finances toujours en 1730 dans une France touchée par la banqueroute de Law. Sa politique rigoureuse ramène le pays à un équilibre budgétaire. En poste pendant 15 ans, il réforme les impôts et favorise la circulation des marchandises en repensant le réseau routier et les voies navigables. Appuyant ses … Continuer la lecture

Publié dans Ancien régime | Laisser un commentaire

Portrait du baron Taylor, inspecteur des Beaux-Arts en 1838 (1789-1879).

Isidore-Justin-Séverin, baron Taylor, inspecteur des Beaux-Arts en 1838 (1789-1879) par Madrazo, Château de Versailles

Entre 1820 et 1878, le baron Isidore Taylor, assisté de Charles Nodier et Alphonse de Cailleux, réalise les vingt volumes des Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France. Les lithographies réunies dans chaque volume représentent aussi bien des monuments civils, militaires et religieux que des paysages ou des scènes de la vie quotidienne de la France de l’époque. Ce travail monumental est un témoignage précieux de la situation du patrimoine bâti en France dans la première moitié du XIXe siècle. Il a … Continuer la lecture

Publié dans Restauration | Laisser un commentaire

Léon Loire (1821-1898), le pain bénit, salon de 1866.

le pain benit, LOIRE Léon (1821 1898)
Publié dans Costumes - Modes - Bijoux | Laisser un commentaire

Inventaire des bijoux de la famille Sorribes de Perpignan en 1672.

Aigle impérial, médaillon, Espagne XVIIe s. collection particulière.

    Don Joseph de Sorribes i Peguera, baron de Serralongue, Palalda et Cabrens, vient de mourir ce mois de décembre 1672 en son hôtel particulier, paroisse Saint Jean-Baptiste à Perpignan, plus précisément à la rue de la Main de Fer. Il était marié à Théodora d’Ortaffa. Leur unique fille Josepha épousera l’année suivante Francesc de Ros, comte de Sant Feliu. Voyons ensemble les bijoux que le notaire trouva dans les … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise, noblesse roussillonnaise | Laisser un commentaire

Frédéric Mistral, du berceau à la gloire, un spectacle haut en couleur proposé par Lo Regreu de Mollegès

Final

On ne le présente plus en cette année qui marque le centenaire de sa disparition. Le poète Maillanais est plus que jamais à l’honneur, toutes les associations en pays d’Arles et au delà en pays d’Oc tiennent à lui rendre son hommage. Conférences, expositions, felibrejades, inaugurations de stèles, plaques, bustes ou statues, de places, de rues… qui sait encore combien de lieux se seront vus baptisés ou remis à l’honneur. … Continuer la lecture

Publié dans Actualités, Régionalisme-Folklore | Laisser un commentaire

Robe entravées, une mode qui clôt la Belle Epoque !

Robes entravées aux Dames de France.

Poème « la robe entravée » paru dans le Cri Catalan en octobre 1913. A la Belle Epoque, en 1910, Paul Poiret crée un redoutable vêtement pour les femmes. Il s’agit d’une robe fuselée resserrée dans le bas et retenue par une martingale intérieure nommée entrave. Sous le jupon, un dispositif serre les mollets pour empêcher tout déchirement du vêtement. Inutile de dire que la marche devait être restreinte. En témoigne l’écrivain Maurice … Continuer la lecture

Publié dans Belle Epoque, XXe s. | Laisser un commentaire

Loreano Barrau, la fête Dieu en Catalogne (le rendez-vous), salon de 1896.

Publié dans Bijoux traditionnels, Costumes - Modes - Bijoux | Laisser un commentaire

Femme de marin (costume catalan) par Franquelin, vers 1825.

Jean-Augustin Franquelin - la femme du pêcheur, vers 1825

L’épouse du marin, tableau attribué à Jean-Augustin Franquelin (français, Paris 1798-1839 Paris) Huile sur toile Dimensions: 15 3/8 x 18 1/2 po (39 x 47 cm) Collection Whitney, don de M. et Mme Charles S. McVeigh, par échange 2003. Numéro d’accession: 2003.42.31 Métropolitan Museum of Art, New-York, USA.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Costumes - Modes - Bijoux, Restauration | Laisser un commentaire