Bras reliquaire de l’église des Saintes Maries de la Mer.

Bras reliquaire, église des Saintes Maries de la Mer.

Bras reliquaire, église des Saintes Maries de la Mer, photo datée de 1880.

Les saintes Maries sur la barque, CDV 1880.

Les saintes Maries sur la barque, CDV 1880.

 

Le 27 floréal de l’an V, le citoyen Julien MARTEAU, officier de santé en pharmacie, originaire d’Arles, et résidant à saint Gilles, restitue l’un des bras en argent emportés à Arles avec toute l’argenterie de l’église des saintes Maries, le 5 mars 1794.

Il avait retrouvé le reliquaire dans un tiroir du District d’Arles lors de son entrée en fonction comme administrateur.

Ce bras reliquaire jouait un rôle important lors de la procession des Saintes jusqu’à la mer. « On porte les deux Saintes de l’église à la mer dans une même barque, qui est mise à flot et aspergée par les assistants, tandis que le prêtre fait le geste de bénir avec un brasreliquaire en argent. »

Inscription au dos de la photographie

Inscription au dos de la photographie

 

Eglise fortifiée des Saintes Maries de la Mer.

Eglise fortifiée des Saintes Maries de la Mer.

Inscription et signature au dos.

Inscription et signature au dos.

Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Régionalisme-Folklore. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *