Le bijou en Grenat de Perpignan exposé à la Foire Exposition de Paris 1934.

L’Exposition de 1934 se déroule dans une France en crise économique grave, ce qui oblige les bijoutiers à déroger à la tradition du montage sur or. Ils se décident à fabriquer des bijoux en argent afin de modérer leurs prix, et ainsi de favoriser les ventes. Ils étendent aussi leur périmètre de vente à la catalogne voisine ainsi qu’à l’Algérie française ou de nombreux roussillonnais étaient allé travailler.

Collier draperie, période entre-deux guerres, Perpignan.

Collier draperie, période entre-deux guerres, Perpignan.

Ce contenu a été publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *