Archives de catégorie : Bijouterie XIXe s.

A. COLIN, portrait de femme à la croix traditionnelle normande, vers 1860.

A.COLIN « Portrait de jeune fille en robe noire », dans le goût d’Ingres. Huile sur toile, signée en haut à droite. Haut. : 81 cm ; Larg. : 65 cm Cadre en bois et stuc doré : Haut. : 108 cm ; Larg. : 93 cm.   Vendredi 13 octobre à 13h30 à PARIS LIEU DE VENTE: DROUOT RICHELIEU SALLE 6 9 RUE DROUOT  75009 Paris EXPOSITIONS : jeudi 12 octobre de 11h00 … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels | Laisser un commentaire

Mode Empire

Ecole FRANCAISE vers 1820 Portrait présumé de Catherine-Françoise Mallet, femme de Jean-Louis Auguste Loiseleur-Deslongchamps. Toile. 114 x 87 cm. Il pourrait s agir de Catherine-Françoise Mallet, tenant un des volumes de L’Herbier général de l’amateur, contenant la description, l’histoire, les propriétés et la culture des végétaux utiles et agréables, dont l’auteur principal est son mari, Jean-Louis-Auguste Loiseleur-Deslongchamps. Cet ouvrage, publié à Paris de 1816 à 1827 est illustré par Pancrace … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux | Laisser un commentaire

Broche « les diables roses » en référence à la pièce de théâtre d’Eugène Grangé de 1863.

Broche « les diables roses » (en référence à la pièce de théâtre d’Eugène Grangé de 1863) en or serti de diamants taille rose et corail. Fin XIXe Poids brut : 40,8 g – l: 60 mm (restauration à une rose et un châton vide) Vente de BIJOUX – MONTRES – VINTAGE Mardi 28 mars à 14h00 à Toulouse svv MARAMBAT – de MALAFOSSE (successeurs de Me CHASSAING) – HOTEL DES VENTES … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

La croix papillon provençale

Deux croix « papillon » , modèle le plus accompli de la croix papillon provençale, en argent, or et diamants ! Les deux modèles sont de taille importante et semblent dater de la première moitié du  XIXe siècle. l’une d’elles avec coulant carré d’origine porte les poinçons de garantie à la tête de cheval pour le coulant et au crabe sur la croix (double poinçon pour la croix et la goutte), poinçons … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels | Un commentaire

Portrait de femme au Saint-Esprit, 1845.

Portrait de madame BATAILLE, née marie Anne POUSSIN, âgée de 57 ans, septembre 1845.  Peint par Isidore CASSE.  Est de la France. 

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels | Laisser un commentaire

Portrait de jeune femme aux bijoux sous le règne de Louis-Philippe.

Portrait d’une jeune femme. Peinture à l’huile sur toile marouflée sur carton d’Antoine-Dominique Magaud (1817-1899), datée de 1844.   C’est le peintre le plus en vue de Marseille sous le Second Empire connu pour ses tableaux historiques. Dimension toile 54,5 x 65 cm. Source : ebay.fr et bijou conservé dans une église du Roussillon. 

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Laisser un commentaire

Parure néo-renaissance « Diane de Poitiers » attribuée à Falize.

Parure néo renaissance attribuée à LUCIEN FALIZE, vers 1880-90 . Rare et délicate parure en or composée d’un collier centré d’un motif ajouré de feuillages retenant un médaillon émaillé figurant  »Diane de Poitiers » entre 2 fleurs de lys, et son monogramme rehaussé de 2 chaînettes d’argent ponctuées de roses couronnées et d’une perle en pampille, et d’une paire de pendants d’oreilles assortis. Tour de cou composé de 3 chaînes, les … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Portrait de demoiselle, Espagne, vers 1840.

Portrait attribué à Antonio Mª Esquivel (Sevilla 1806 – Madrid 1857).  Source : http://www.balclis.com/es/subastas/20-12-2016/1583-retrato-de-una-joven

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Portrait de femme à la parure en grenat, France, Second Empire.

Portrait de Mme De Lachaux huile sur toile. Source : ebay.fr  

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire

Montre or deux tons à décor de rinceaux de feuillage et de fleurs serties de grenat et de turquoise.

Autrefois à mouvement à coq, elle est emboîtée d un mouvement cylindre remontage à clés. (Semble vouloir fonctionner). Cadran de 2 ors à décor en ronde-bosse de vignes et de roses, centre guilloché, indication de l heure annulaire gravée de chiffres romains. Poids brut 55 g Diam 40 mm VENTE HORLOGERIE Samedi 5 novembre à 14h00 à Aurillac Maître Wilfrid GOOLEN 5 RUE DENIS PAPIN ZI de l’Escudillier 15000 Aurillac

Publié dans Bijouterie XIXe s. | Laisser un commentaire