L’ermitage de Consolation au temps du chevalier de Basterot.

IMG_108313241363_1195280167183440_1425673834253697130_n13241170_1195279857183471_7672222419894364662_n13239932_10206139884882275_3934390797260346119_n13239925_10206139916443064_9026013229762645849_n13239469_10206139963044229_1355502832027606706_n13226903_10206140029285885_557551581863746802_n13164241_1195279923850131_2398171853286702278_n1936182_10206139883562242_4318679870195239152_nIMG_1142IMG_1153IMG_1207IMG_1152IMG_1171IMG_1148IMG_1136IMG_1107IMG_1134IMG_1118IMG_1080IMG_1101IMG_1100IMG_1093IMG_1191

Ce samedi 14 mai nous organisions un pique-nique en costumes d’époque Restauration, en s’inspirant des gravures du chevalier de Basterot lorsqu’il publia “Voyage aux Ermitages”. Basterot était architecte du département des Pyrénées-Orientales durant la Restauration et sous le règne de Louis-Philippe, il a popularisé les monuments et les ermitages du Roussillon à l’aide de deux publications :Voyage pittoresque dans le département des Pyrénées-Orientales (en lithographies représentant les principaux sites et monuments du pays), Perpignan, Chapé, 1824-1825. in-4° ; Voyage aux ermitages des Pyrénées-Orientales, Perpignan, Aubry, 1829, in-folio. 12 pages de texte et 20 de lithographies. Il mourut à Perpignan le 14 septembre 1844.

Ce contenu a été publié dans Actualités, la coiffe catalane, Restauration. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *