Archives quotidiennes : 20 novembre 2010

Exposition des étudiants diplomés de l’école Massana de Barcelone, discours de Dalia Jurado.

Samedi 27 novembre 2010, Casa Xanxo, Rue de la Main de Fer, Perpignan. Bonjour à tous, je suis Dalia Jurado et au nom de mes collègues et de l’Ecole Massana de Barcelone, nous somme très honorés d’être présent dans cet espace de dialogue autour de la Bijouterie ici à Perpignan, à la Casa Xanxo maison d’art et d’histoire. Je souhaite remercier tout d’abord la Ville de Perpignan qui nous reçoit dans … Continuer la lecture

Publié dans Les amis de l'Institut, Saint Eloi 2010 | Laisser un commentaire

Le bijou des épines de saint Matthieu

L’église saint Matthieu de Perpignan possède depuis le Moyen-âge la relique des saintes épines de la couronne du Christ. Récemment mis en valeur dans une armoire vitrine, le reliquaire de la fin du XIXe s. contient en plus des épines un support qui parait etre un bijou…. Peut etre celui-ci provient il du don royal? En effet Philippe III dit le Hardi, fils de Louis IX, fit remettre avant sa … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Laisser un commentaire

PRIMAVERA de Gabriel Faraill (1838-1892).

Ce buste en terre cuite est une allégorie du printemps (Primavera en catalan) sous les traits d’une jeune Catalane en costume traditionnel.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Costumes - Modes - Bijoux, IIIe République, la coiffe catalane | Un commentaire

Buste de la mère de Gabriel Farrail (1838-1892)

Marbre, Musée Rigaud, Perpignan. Ce buste en marbre représente la mère de l’artiste en 1868, elle porte châle, coiffe catalane et croix empierrée ainsi que des boucles d’oreilles carbassettes, typiques des productions roussillonnaises en or creux. On parle de « prouesse artistique » pour le travail de sculpture sur les boucles d’oreilles.

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, la coiffe catalane, Second Empire | Laisser un commentaire

Portrait de jeune femme à l’oeillet, vers 1870.

Huile sur toile, 48×59 cm. anonyme, vers 1870. Col.part. Perpignan. Ce portrait permet de connaitre la mode en Roussillon aux prémices de la Troisième République. Robe à tournure, corset, dentelles et rubans de soie, coiffure haute sont assortis d’intéréssants bijoux catalans, une croix en grenat sur ruban et des boucles d’oreilles fileuses. A cette époque il parait logique de porter un bijou en Grenat, bijou qui devient alors la grande … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, IIIe République | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La galerie SYMBIOSE à Perpignan: le bijou qui métamorphose la matière.

Installés depuis 2 ans sur la place Gambetta, Elianne Amalric et Thierry Arabia mettent en symbiose leur talent respectif au service du bijou d’art, dont l’actuelle évolution démontre la volonté de dépasser les frontières traditionnelles du bijou. Parure ou sculpture, bijou et œuvre d’art, la création se trouve ici libre de toutes les contraintes. Dans de telles conditions, le bijou intègre le monde de l’objet d’art. Libèré de son rôle traditionnel, chacune des … Continuer la lecture

Publié dans Les amis de l'Institut | Laisser un commentaire

Il y a 100 ans, en 1910, le grenat de Perpignan dans l’avènement du régionalisme

« Ne revoyez vous pas sur la place publique toutes ces jeunesses, leur coiffe de dentelle crânement campée qui auréole si bien leur visage, le châle bariolé qui permet une échancrure plus osée du corsage, le scintillement de ces vieilles badines, l’éclat sang et or de ces longs pendants qui, frôlant de brunes épaules, vous éblouissent. » Jean Velzy (1882 –1944), bijoutier, Discours. A la fin du XIX e siècle, les … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise, Régionalisme-Folklore | Marqué avec , , | Laisser un commentaire