Augustin Colomer (1893­-1973)

Augustin Colomer (1893-­1973), installé rue Llucia à Perpignan, aura un rôle prépondérant dans la vie sociale et artisanale perpignanaise. En effet, il sera l’un des créateurs de la Chambre syndicale des maitres artisans et de la Mutuelle artisanale en 1927, ainsi que de la Chambre des Métiers en 1930. Il participe à l’Exposition Internationale de Paris en 1937 en présentant deux chefs-d’œuvre le Castillet et la corbeille de fleurs.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Augustin Colomer (1893­-1973)

  1. rocasalbas dit :

    j’ai bien connu monsieur colomer, il fut de 1962 a 1964 mon maitre d’apprentissage avant de passer le relais a monsieur Gilbert chavanac qui fut mon deuxième maitre d’apprentissage.C’est a cette époque que la bijouterie colomer se transforma en bijouterie gil et jean.Je trouve très bien de s’occuper de nos racines au travers de nos métiers du grenat de Perpignan ,mais nous les anciens de cette corporation n’y somment réellement conviés.Pourtant quand je vois au travers des divers reportage télévisé comment travaillent certains de nos artisans grenatier ,je me pose la question suivante!! qu’est devenu notre métier,qu’on t’ils fait d’une certaine gestuelle,et d’un savoir faire qui était le fleurons de notre beaux métier.j’ai tout simplement envie de leurs dire, messieurs soyez gentils arrêtez de massacrer notre métier,faites autre chose.

  2. Ping : Point de vue retrouvé : la rue du Paradis – Le Vent des rues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *