Portrait d’une Catalane, vers 1845.

Portrait d’une Catalane

anonyme, vers 1845.

Collection particulière.

Dans cet interessant portrait de « grisette », nous pouvons noter le port du châle carré à grande réserve noire, la coiffe en linon brodé ainsi que les bijoux: chaîne jaseron avec fermoir empierré et boucles d’oreilles en or et grenat de Perpignan.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, la coiffe catalane, Restauration, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *