Lettre d’information Février 2011

Les news de l’association

 Fin décembre, création de l’association Institut du Grenat, après 2 ans d’APHPO. L’Institut du Grenat vole enfin de ses propres ailes. Un dossier a été réalisé afin de former les bases de la Maison du Grenat, futur centre d’interprétation de la bijouterie traditionnelle catalane. Réalisé par Laurent Fonquernie avec l’aide de DH consultant, le dossier est à la disposition de tous afin de nous aider à trouver les partenaires financiers qui permettront de donner son envol à notre nouvelle structure culturelle et touristique innovante. Une partie repose sur le financement par la profession, les institutions mais aussi par les entreprises privées sous forme de mécénat afin de permettre de créer de l’emploi dans cette structure (centre d’interprétation).

Une assemblée constitutive sera mise en place courant février afin de valider le tarif des cotisations et de régler un certain nombre de points en suspend.

La Saint Eloi 2010

 La 2eme semaine consacrée au bijou (laissez-vous conter la saint Eloi, Perpignan) a connu un succès grandissant. Plus d’expositions, un colloque de grande tenue, une journée folklorique particulièrement émouvante ont été les points forts de cette manifestation organisée avec la ville de Perpignan et le syndicat des bijoutiers. La semaine a commencé par l’inauguration de l’expo « Le grenat de Perpignan, une gemme de caractère » au Muséum d’Histoire Naturelle de Perpignan, inaugurant les expositions transversales du Pôle Muséal. Des visites adultes et enfant et des démonstrations ont eu un grand succès. Gageons que de nouvelles activités auront encore lieu, l’expo s’achèvera le 7 mai.

Le colloque a permis de revoir Mme Joannis, de connaître Mme Lemoine Bouchard spécialiste de la miniature et surtout d’accueillir à Perpignan Mr Cogan, conservateur du musée de Turnov en République de Tchéquie. Celui-ci a pu voir le travail de nos bijoutiers et concevra bientôt un inter échange entre Perpignan et la Tchéquie via un projet de partenariat Européen Léonardo.

Projet européen Léonardo

 Le projet de partenariat européen Léonardo est un projet éducatif entre différents pays d’Europe. Son but est de créer la rencontre entre les spécialistes artisans, restaurateurs d’art et écoles de bijouterie afin de créer une base d’échanges de procédés sur les manières de  restaurer l’orfèvrerie et la bijouterie ancienne. Ces objets anciens constituent une partie de l’héritage culturel européen mais il faut concevoir des outils de connaissance des techniques qui ont permis de les élaborer. Cela va peut être permettre à l’exposition « Grenat de Perpignan, une gemme de caractère » de parcourir l’Europe pour aller se poser un temps à Turnov, centre du Grenat de Bohème en Tchéquie.

Vie du site internet

 Créé depuis bientôt 3 mois, le site internet www.institutdugrenat.com connaît une importante progressions à la fois dans le nombre des articles mis en ligne, mais aussi dans le nombre et l’origine de ses lecteurs. Le site internet peut aussi par la qualité de son contenu être une vitrine pour les entreprises qui souhaiteraient associer leur nom à celui du site. Une proposition va être faite aux bijoutiers de manière à être référencés au sein même du site et d’en percevoir une meilleure retombée. C’est aussi un financement bienvenu pour l’association.

Vie de l’Expo

 L’exposition du Muséum va être animée d’un certain nombre de visites régulières jusqu’au 7 mai, pour les adultes mais aussi pour les enfants. Elle ira ensuite pendant deux semaine à leur demande au lycée professionnel de Graulhet dans le Tarn du 9 au 23 mai. Cet établissement enseigne la bijouterie. Une proposition a été faire au Musée de Turnov afin de placer l’exposition ensuite en Tchéquie mais nous attendons la réponse.

Rencontres

 Nous avons rencontré à Barcelone Mme Martin i Ros, conservatrice au Musée du costume. Celle-ci viendra prochainement à Perpignan pour une conférence sur le bijou dans l’évolution de la mode en Catalogne sur les 4 derniers siècles.

Le bijou contemporain retient depuis l’expo des élèves de l’escola Massana à la Casa Xanxo toute notre attention. Des artistes habitent à Latour de France, le hollandais Philip Sajet et l’allemande Beate Klockmann. Leur travail est exposé partout en Europe sauf en France, pays ou la notion même de bijou contemporain connaît une grande résistance des mentalités. Un projet de symposium d’artistes créateurs mondiaux est à l’étude pour faire aussi de Perpignan le lieu d’expression en France d’un art du bijou percutant et innovateur.

Journées des Métiers d’Art

 Les 1er, 2 et 3 avril 2011, les Journées des Métiers d’Art invitent le grand public à partir à la rencontre d’hommes et de femmes de passion. L’Institut du Grenat espère qu’avec le concours des bijoutiers en Grenat de perpignan, outre l’organisation de visites d’ateliers soient possibles, mais aussi que des démonstrations de savoir-faire puissent avoir lieu autour de l’exposition du Muséum, considérée comme exposition de prestige.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Actualités, Union européenne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *