Costume et bijoux toulousains autours de 1860.

Portrait de mlle Barbaroux en costume toulousain, Musée du Vieux Toulouse. Gabriel Durand, 1801-1882.

Portrait de mlle Barbaroux en costume toulousain, Musée du Vieux Toulouse. Gabriel Durand, 1801-1882.

 
 
Proche parent du portrait d’Arlesienne d’Alexandre Hesse (Museon Arlaten), voici un très interessant portrait réalisé par le peintre toulousain Gabriel Durand (1801-1882).
 
Cette jeune personne, future épouse du célèbre peintre Henri Martin propose une reconstitution de l’ancien costume des environs de Toulouse.
 
Il s’agirait donc d’une vision romantique plus que réelle de ce costume, puisque l’intention est de se montrer dans un costume qui apparemment n’avait plus cour dans ces mêmes campagnes, le tableau portant la date de 1880.
 
Il est toutefois interessant puisque la jeune femme utilise des éléments anciens, probablement de famille comme le grand fichu en indienne, la coiffe à pans, la jupe de lainage rouge et le tablier bleu.
 
Les bijoux en or estampés sont omniprésents, grosses boucles poissardes, collier d’esclavage et croix jeannette en or.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels, Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *