« De l’encre à l’or, le mot dans le bijou » par Michèle Heuzé, historienne du bijou.

La Saint-Eloi est la fête des bijoutiers. C’est l’occasion, pendant une semaine (samedi 26 novembre au dimanche 4 décembre), de poser toute son attention sur le monde fascinant du luxe et de la mode, univers auquel est rattachée la tradition du Grenat de Perpignan.

Pour cette manifestation organisée conjointement par le Syndicat Artisanal des Métiers d’Art et de création des Pyrénées-Orientales et l’Institut du Grenat, la médiathèque de Perpignan ouvre son espace et allie l’encre de ses livres à ceux, d’or, des bijoux.

 La parole est donnée à l’Historienne de l’Art Michèle Heuzé, auteur du livre à paraître en janvier, Dior Joaillerie, au fil de la création,   pour  voyager dans le monde intime des bijoux.

Après un diplôme de commissaire-priseur, cette gemmologue, historienne du bijou, se tourne vers la recherche et l’enseignement. Actuellement elle s’occupe de formation professionnelle auprès de publics variés, conservateurs de musées, bijoutiers et étudiants en bijouterie. Elle aborde autant les thématiques historiques que les techniques de vente dans une approche novatrice. Depuis 15 ans, elle signe de nombreux articles dans des livres, catalogues d’exposition ou des revues, dont l’Estampille – l’Objet d’Art. En 2008, elle réalise un documentaire sur la joaillerie française, Place Vendôme, et depuis 2005, organisa trois expositions, sur les tendances françaises de l’avant – garde bijoutière, un regard de plus en plus marqué sur le lien qui unit l’homme au bijou et dont témoigne le sujet de sa conférence, le mot dans le bijou :

 « Quand l’homme parle de soi ou parle à l‘autre, c’est parfois  à l’anneau qu’il confie ses penchants. Secret ou dévoilé, le message se fait alors intime, parfois très pratique, ludique voire même coquin ! Alors pensées et mots d’amour transforment le poète en ciseleur, le ciseleur en poète…Voici l’épopée des mots d’or dans le temps. »

 La médiathèque accueille cette conférence dans le cadre de « laissez-vous conter la Saint-Eloi, 3eme fète du Grenat de Perpignan »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Saint Eloi 2011. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *