Portrait de Toulousaine par Gabriel Durand, 1856, Musée du Vieux-Toulouse.

Portrait de Toulousaine, sous titré: souvenir de carnaval, Gabriel Durand, 1856, Musée du Vieux-Toulouse 80-1405.

Portrait de Toulousaine, sous titré: souvenir de carnaval, Gabriel Durand, 1856, Musée du Vieux-Toulouse 80-1405.

 

Ce pastel de Gabriel Durand, peintre de la bonne société toulousaine représente le costume traditionnel de la Toulousaine. Toutefois son titre: souvenir de carnaval, ainsi que quelques invraisemblances comme la coiffe sombre de type gothique portée avec un châle fonds blanc chatoyant, pourraient indiquer une très belle reconstitution. Très proche du portrait de Marie Barbaroux dont le sous-titre, en costume des environs de Toulouse au siècle dernier, ne trompe pas sur l’aspect reconstitué de la représentation.  On notera l’usage d’imposantes boucles d’oreilles en demi-coques, et du collier d’esclavage à une plaque centrale. La coiffe sombre de coton  et ses barbes sont agrémentées de dentelle. Elle porte de nom de « coiffe gothique ». Elle se portait sur une coiffe de mousseline blanche plissée de forme quasi similaire.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Bijoux traditionnels. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *