Emanuel Thomas Peter, portrait de femme, vers 1830.

Emanuel Thomas Peter, portrait, coll. Tansey.

Emanuel Thomas Peter, portrait, coll. Tansey.

 

L’art de Emanuel Peter est clairement visible dans le teint rosé du visage, ses lèvres rouges formant un contraste avec le ciel gris en arrière-plan. L’artiste a su créer une représentation authentique, sans accessoires superflus. 

L’ordre accroché à l’épaule gauche de la dame est supposé être celui de l’Ordre de la Croix (Sternkreuzorden), l’un des rares ordres conférés aux femmes. 

Il a été donné le 3 mai 1668 par Eléonore de Gozanga, veuve de l’empereur Ferdinand III, comme une relique de la Croix, en possession de la dynastie des Habsbourg. L’ordre a été exclusivement conféré femmes nobles qui pouvaient prouver leur ascendance par un arbre généalogique et des armoiries. 

L’identification de l’ordre est toutefois incertaine, mais sa forme ovale et la fixation sur la gauche, le ruban noir et la croix bleue sont des caractéristiques de l’Ordre de la Croix.

Boucles d'oreilles en forme de glands, métal doré, début du 19e s., Boston Museum, USA.

Boucles d'oreilles en forme de glands, métal doré, début du 19e s., Boston Museum, USA.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *