Exposition de Grenats de Bohème dans le cadre du projet Léonardo

L’Institut du Grenat, association de valorisation et d’étude de la bijouterie en Grenat reçoit ce jeudi 20 et vendredi 21 septembre à Perpignan ses partenaires européens du projet éducatif Léonardo.

Hongrois, Tchèques, Allemands et Lituaniens viendront travailler sur l’élaboration d’un référentiel sur la sauvegarde des bijoux et de l’orfèvrerie ancienne pour les musées.

En établissant des partenariats avec les écoles de bijouterie (Debrecem en Bulgarie et Turnov en Tchéquie) et les centres de restauration des oeuvres d’art (Vilnius), la Chambre de Métiers de Coblence en Allemagne, l’Institut espère lancer des ponts entre culture, patrimoine et artisanat.

Cela a pour but de permettre aux artisans de faire prendre conscience de la valeur patrimoniale des bijoux anciens à leurs clients et de poser la réflexion sur l’importance de maintenir vivant un savoir-faire ancestral comme celui du Grenat de Perpignan.

Les partenaires européens pourront visiter le centre de restauration des oeuvres d’art du Conseil Général, ainsi que le Trésor de Prades qui renferme beaucoup de pièces d’orfèvrerie ancienne.

Ce Jeudi 20 septembre il sera possible d’admirer une vingtaine de Bijoux en Grenats de Bohème des élèves de l’école de Turnov (République Tchèque) à partir de 18h30 jusqu’à 20h00 à la Bijouterie Gil et Jean, 5 rue Louis Blanc, 66000 Perpignan.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Actualités, Bijoux contemporains, Union européenne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *