Portrait de femme, 1663.

Cette femme en col de dentelle, collier de perles, et boucles d’oreilles en or et pierres taillées, est en train d’ouvrir une montre de poche, objet alors à la mode. 

Le sens est clair que si l’on observe le portrait de son mari (Dulwich Picture Gallery, Londres), également daté 1663. Le rideau de velours et de la colonne de marbre reflètent la richesse, mais le livre et le crâne près du mari doivent être «lus» avec la montre : le couple invite le spectateur à regarder au-delà des plaisirs simples qui passent comme le tic-tac d’une montre et se préparer à la mort qui vient pour tous. 

Pieter Nason (néerlandais, ca. 1612-1688/1690) peint des commerçants et des clients aristocratiques à Amsterdam, en Angleterre, et, enfin, à Berlin, où il a travaillé pour la branche allemande de la famille d’Orange.

Batimore; Walters Museum of Art.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *