Quand le bijou ornemente la mort.

En Allemagne, Frère Adalbert Eder (1707 – 1777) est le créateur de ces décors ornant des reliques de saints, avec des décors en filigrane et des pierres serties. Objets de vénération, ces oeuvres sont aujourd’hui redécouvertes comme des pièces majeures de cette époque baroque ou les vivants côtoyaient les morts d’une manière plus intime que la notre.

Les plus célèbres de ces reliques se trouvent dans la basilique de Waldsassen, ville d’Allemagne, située à l’est de la Bavière près de la frontière tchèque.

Munich

Munich

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *