Louis Delfau (1871-1937), portrait d’Amédée Aragon.

Portrait de Amédée Aragon, Louis Delfau.

Portrait de Amédée Aragon, Louis Delfau.

Amédée Joseph Edouard ARAGON est né en 1858, marié à Madeleine FAURE DE FONDCLAIR en 1890. Il décède le 04 novembre 1919.

Le peintre réalise ce portrait en 1897 pour orner, avec celui de son épouse, le grand salon de son hôtel particulier de Perpignan, situé rue de la Vielle Intendance/rue Révolution Française. Le tableau fut exposé en 1920 à la Salle Arago lors de la rétrospective du peintre à Perpignan. « Parmi ses œuvres, il en est qui ont la touche des grands maîtres. Les portraits sont remarquables de sincérité : tous justes, dessin impeccable, facture large et pleine. Il semble même que, voulant s’identifier avec son sujet, l’artiste a trop le scrupule de bien faire. Les portraits de MM. Amédée Aragon et Nérel sont néanmoins d’une identité si parfaite qu’on les dirait vivants, parlants, entrant en commerce, tant leurs regards sont pleins de vigueur, avec les spectateurs qui les considèrent fixement. Il en est pareillement de MM. Dot, de Lazerme, Nicolau, de Romeu, Sarrat, Trénet (père), si caractéristique par la belle couronne de cheveux argentés qui orne son front d’architecte. » La Revue Catalane, 1920.

Détail

Détail

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Belle Epoque, Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, noblesse roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *