Portrait de Catalane, vers 1870.

Catalane en coiffe, vers 1870.

Catalane en coiffe, vers 1870.

C’est un petit bonnet blanc, d’une extrême simplicité de forme et dont tout le luxe consiste dans le dessin plus ou moins fin de la dentelle ; brodé de mille manières chez les jeunes personnes, il donne à leur physionomie l’air le plus coquet.

Société géographique de Tours, 1882.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans la coiffe catalane, Second Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *