Albert Bausil (Castres, 1881 – Perpignan, 1943), Ce que dit la barretine.

L’âne qui mange des roses, Albert bausil, 1924.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans la coiffe catalane. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Albert Bausil (Castres, 1881 – Perpignan, 1943), Ce que dit la barretine.

  1. blanchard elisabeth dit :

    j’adore Bausil, qui n’a pas lu pelmouchi, c’est en 1924 qu’il créa la Compagnie Littéraire auquel il a donné le nom du Genêt d’Or pour laquelle je me bats. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *