Deux femmes jouant du pandero, vers 1777.

BAYEU Y SUBÍAS, RAMÓN Zaragoza, 1746 - Aranjuez, 1793

BAYEU Y SUBÍAS, RAMÓN
Zaragoza, 1746 – Aranjuez, 1793

Mozas tocando el pandero

Vers 1777. Huile sur toile, 172 x 143 cm.

Carton de tapisserie, commandée en 1777, pour un dessus de porte du garde-manger des rois au Pardo. Y est représenté une scène populaire avec cinq figures féminines, dont deux jouant des percussions décrites avec beaucoup de détails. La jeune debout joue de la « pandereta » ronde (tambour de basques).  Le bois de l’instrument est décoré et possède des grelots. Il est tenu de la main gauche et joué de la main droite. L’autre femme, assise, joue du pandero carré. La jeune femme l’appuie sur sa jambe gauche pendant qu’elle fait résonner l’instrument des deux mains. Ce type de tambours est caractéristique de Galice, Asturies mais aussi de catalogne et du Roussillon. Il est à remarqué la somptuosité des bijoux de cette musicienne, boucles d’oreilles et croix typiques des plus belles productions hispaniques de cette époque.

BAYEU Y SUBÍAS, RAMÓN Zaragoza, 1746 - Aranjuez, 1793

BAYEU Y SUBÍAS, RAMÓN
Zaragoza, 1746 – Aranjuez, 1793

Source : Musée du Prado, Madrid.

Sur la pratique du Pandero en Catalogne et Roussillon, voici une très intéressante vidéo:Image de prévisualisation YouTube

Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *