Quand le peintre Emmanuel LAURET passait à Perpignan.

Emmanuel-Joseph Lauret est d’abord l’élève de Louis-Mathurin Clérian à l’école des beaux-arts d’Aix-en-Provence ; il se rend ensuite à Toulon où il se spécialise dans le portrait. Fuyant la ville de Toulon où sévit le choléra, il séjourne à Pignans où il peint en 1835 la Conversion de saint Paul pour l’église de cette commune. Il voyage ensuite en Bretagne puis expose pour la première fois au salon à Paris en 1841. Après un séjour à Marseille de 1841 à 1843 et un autre à Toulon de 1843 à 1849, il se rend à Alger où son frère cadet François Lauret le rejoint en 1851. Il exécute des portraits et des sujets d’inspiration orientaliste. Il se rend ensuite en Espagne où il réalise quelques portraits dont ceux du Général Prim et du Toréador Cucharrat. Il revient ensuite en France où il meurt à Toulon le 10 juin 1882.

Journal des PO, 07/09/1861. 

Portrait d'Hippolyte Marie Guillaume de Rosnyvinen (1778-1850) général et comte d'Empire Lauret Emmanuel

Portrait d’Hippolyte Marie Guillaume de Rosnyvinen (1778-1850) général et comte d’Empire
Lauret Emmanuel

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Second Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *