Archives par mot-clé : Corps des orfèvres

la custode ou grand ostensoir de la cathédrale de Barcelone

L’une des pièces d’orfèvrerie catalane du Moyen âge la plus importante est l’ensemble appelé custode de la cathédrale de Barcelone. Posé sur une cadireta ou trône en argent doré, le grand ostensoir est une oeuvre du XVe s. constituée de motifs architecturés et de bijoux votifs et colliers d’émaux. La chaise servant de piédestal a été donnée par le roi Martin Ier l’Humain (Gérone ou Perpignan 1356 – Barcelone 1410), roi d’Aragon, de … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec | Laisser un commentaire

L’atelier catalan au XVIIIe s.

Au XVIII° siècle l’atelier n’est pas séparé de la boutique et la production s’expose dans de petites vitrines comme cette montre (vitrine) avec sa vitre pour tenir les joyaux d’orfèvrerie (ADPO, 10Bp355, n°151). Chez Gouzy, en 1710, le notaire parle d’une « cage à mettre à la fenêtre de la boutique. ». L’atelier est obligatoirement ouvert sur la rue par une porte ou bien une fenêtre comme le stipulent les statuts du corps de … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec | Laisser un commentaire

Intérieur de l’atelier d’Antoine Gouzy à Perpignan en 1710

Un acte notarié conservé aux Archives Départementales des Pyrénées-Orientales permet de voir très précisément un atelier d’orfèvre bijoutier sous l’Ancien Régime. Nous sommes chez l’orfèvre Antoine Gouzy le 23 janvier 1710, place dels Corts à Perpignan.  Dans la boutique de la dite maison :  2 tabourets de paille usés, 2 troncs ou tours pour tenir les enclumes, l’une grande l’autre médiocre, Item une enclume et un tast, 18 marteaux entre grands, … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les Orfèvres-bijoutiers et le consulat de Perpignan

portrait du consul de Perpignan Albar en 1789, Pastel, Musée Rigaud, Perpignan

  Pour ce qui est de la politique, les orfèvres bijoutiers ont naturellement accès aux charges de cinquième consul. En 1755, sont proposés à cette place Bonaventure Vaquer, François Massota ainsi que l’horloger Jean Hubert . Jean Albar (1745-1819) est reçu quand à lui à la charge de consul de Perpignan en 1789. La maison Albar faisait l’angle des rues de l’Argenterie et Jean-Jacques Rousseau côté droit. Parmi les vingt … Continuer la lecture

Publié dans Ancien régime, Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Orfèvres et maçons

Les orfèvres-bijoutiers possédaient une éducation en relation avec leur rang et étaient pour la plupart ouverts aux idées des Lumières lorsque celles-ci voient le jour au milieu du XVIIIe siècle. Preuve en est la participation de maîtres bijoutiers dans les Loges Maçonniques qui existent à Perpignan après 1750. Pour exemple, Jean Bachelard est recensé en 1768 parmi les nouveaux reçus de la Loge de la Parfaite Union .

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Création du syndicat patronal: le syndicat de l’association professionnelle des horlogers, bijoutiers et orfèvres de Perpignan et du département des P.O

J.Charpentier, buste de Raymond Sudre, 1911.

Profitant de la loi du 21 mars 1884 autorisant la constitution des syndicats, les professionnels de la bijouterie et de l’horlogerie créent leur propre syndicat. Il s’agit d’un syndicat patronal . Fondé le 1er septembre 1894, le syndicat de l’association professionnelle des horlogers, bijoutiers et orfèvres de Perpignan et du département des P.O. constitue une avancée sociale et professionnelle importante . Comprenant alors 31 membres, le syndicat qualifié de patronal … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Saint Eloi, la confrérie des orfèvres de Perpignan

La confrérie se réunissait durant tout le XVIIème siècle soit dans la salle capitulaire ou chapelle Sant Jordi ouvrant sur le cloître du couvent des Dominicains, soit dans la chapelle de Saint Eloi de l’église conventuelle. Au siècle suivant les réunions se tiendront dans le réfectoire de ce même couvent . Les fêtes du saint patron des orfèvres, saint Eloi, sont célébrées chaque année le 25 juin et le 1er … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Sous Louis XIV, l’intégration des orfèvres est facilitée.

Le Roussillon et la Cerdagne font partie de l’ensemble hispanique jusqu’au Traité des Pyrénées en 1659. Après déjà de nombreuses installations d’ouvriers provenant du Languedoc, de Gascogne et de Provence tout le long du XVIIe siècle , le roi Louis XIV permet en 1686 aux ouvriers français de tenir à Perpignan et dans n’importe quel lieu de la province de Roussillon toute sorte d’arts et métiers . Cette mesure visait … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

la confrérie des orfèvres de Perpignan au Moyen-âge

Au Moyen Age, les bijoutiers font partie intégrante du corps des orfèvres que l’on nomme en catalan « argenters ». A cette époque toutes les professions sont réunies en oficis où corps de métier selon la nature du matériau travaillé ou selon une affinité d’organisation. L’ofici dels argenters existe à Perpignan dès 1296, date à laquelle une ordonnance de Jacques II, roi de Majorque, oblige les futurs agrégés à ne … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Concurrence déloyale et connaissance des influences étrangères à la Province : Les loteries au XVIIIe siècle.

 La mode des loteries gagna le royaume de France sous Louis XIV et le Roussillon n’en fut pas exempt. « Le 30 août 1685, le roi fit une petite loterie pour la maison royale, Mlle de Blois eut le gros lot, il y avoit de l’argent et des bijoux dans la loterie, et même quelques billets noirs qui n’étaient que de plaisanterie »[1]. Cet engouement se propagea tout le long du XVIIIème … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire