Portrait de Monseigneur RAMADIE.

Étienne-Émile Ramadié a été évêque de Perpignan de 1865 à 1876.

Il est consacré le 6 mai 1865 par Mgr Lecourtier, évêque de Montpellier, en la Cathédrale Saint-Nazaire de Béziers. En juillet 1870, il avertit Antoine-Marie Claret, confesseur de la reine Isabelle II d’Espagne en exil, de passage dans son diocèse que l’ambassadeur d’Espagne à demander son arrestation et lui permet de ne pas subir un sort tragique. Il est ensuite nommé Archevêque d’Albi.

Photo CABIBEL à Perpignan.
Armoiries de l’évêque Etienne Emile Ramadié.
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, IIIe République, Second Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *