Le couronnement de la Vierge de Font-Romeu, 1926

Le couronnement de cette Vierge chérie des Roussillonnais a donné lieu à une grande fête religieuse mêlée de régionalisme, comme le prouve la cantate écrite en catalan par Mossen Jampy, curé de Vinça.

« Mes o patrona dels catalans,
d’una corona sens pariona,
de mils brillants per vos ha somiat,
lo bisbe amat, lo primer fill de vostre principat ».

En effet, c’est l’évêque de Perpignan Jules de Carsalade Du Pont qui dépose sur la statue romane les couronnes conçues par Jean Velzy, le 8 septembre 1926. Un grand poème est écrit en catalan à cette occasion par l’abbé Josep Maria Castellà Roger qui fait parler les anges en ces termes :

L’ange du Roussillon :
« Una corona d’honor, i de rica pedreria,
Tota massissa d’or, ornada d’argenteria.
Car, sent vos del Pireneu, La seva excelsa Regina,
Us val, com Mare de Déu, Una corona divina . »

L’ange de Cerdagne répond :
« Per coronar la Madona,
Que impera a Font Romeu,
Fora indigna la corona,
Amb tot l’or del Pirineu.
Mes si la corona és d’or,
D’argent i de pedreria,
La fara digna l’amor,
Que envers la Verge Maria,
Té la terra catalana,
On sa dolça devocio,
Es desclou com flor galana,
En Cerdanya i Rossello . »

Le chœur des anges entonne :
« La corona que ella haurà,
Mes brillant que el llum del dia, el cor de tot català,
Amb son amor, aidarà
A esser digna de Maria ».

Dans cet ouvrage, un dessin de l’artiste roussillonnais Han Coll montre l’évêque de Perpignan entouré de nombreux prélats dont le cardinal Dubois couronnant la statue en plein air devant une foule immense.
Jean Velzy (1882-1944) fait fabriquer les deux couronnes dans les ateliers Edy à Paris après que l’autorité ecclésiastique ait donné son accord par rapport aux dessins préparatoires. Photographiés, ces dessins montrent un repentir sur la couronne de la Vierge dont le décor central est rabaissé tout en intégrant une pierre taillée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Espace éducatif, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le couronnement de la Vierge de Font-Romeu, 1926

  1. Ribeiro dit :

    J ai un maidallion

    de bronze de fons salvtis Maria font romev JE VOUDRAIS SAVOIR S’IL y a de la VALEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *