Léon Farines, représentant chez Cartier

Une place doit être réservée à Léon Farines (5 mars 1883-8 octobre 1948), qui avant 1914 était entré à la maison Cartier à Paris et y avait exercé de grandes responsabilités comme chargé de missions d’affaires auprès des principales Cours d’Europe. Il accopagna notamment Louis Cartier à Kiev et à Moscou, avant la première guerre mondiale, lors de la rencontre avec l’amateur d’art Ivan Morozov . Il devint ensuite administrateur délégué de la Maison Cartier et enfin chargé de la succursale de Monte-Carlo .
Sous l’occupation la succursale est fermée et Léon Farines revient en ses propriétés de Baixas. Il paraîtrait d’ailleurs que le grenier de la bâtisse aurait servi de cachette à quelques prestigieux écrins, restitués à la maison Cartier à la Libération. Après guerre, en 1948, il meurt subitement à Paris alors qu’il allait partir en mission d’affaires à l’étranger .

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XXe s., avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *