Inventaire de la boutique d’Antoine Gouzy, orfèvre à la place des Corts à Perpignan, le 23 janvier 1710

Primo cinq paires et demi boucles, quatre jouets, boutons de manche, un estui, trois médailles, une garniture de tabatière le tout d’argent commun.

Quatre croix d’or garnies de pierres blanches de vic à une desquelles celle du milieu est violette.

Item deux croix d’argent garnies de pierres blanches

Item deux pendants d’oreilles d’or, les panjolles garnies de pierres violettes avec trois petits pendants garnis de perles chacun.

Item treize bagues d’or à sept pierres chacune, les trois à pierres blanches et les dix autres à pierre violette

Item trois bagues à sept pierres blanches le corps d’or et la teste d’argent

Item une bague d’or à pierre blanche

Item quatre bagues à portraits le corps d’or et la teste d’argent à pierre blanche

Item trois bagues à chiffre le corps d’or et la teste d’argent à trois pierres blanches

Item trois bagues d’argent à une pierre blanche

Item quarante quatre bagues d’argent à sept pierres blanches à la réserve d’une qui est à pierres vertes

Item trente quatre bagues d’argent à trois pierres chacune rouges et verte

Item vingt cinq bagues d’argent dites Fois avec leur pierre

Item sept bagues d’argent appelées Saint Jean

Item vingt deux marcs d’argent commun….

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *