Portrait de Madame Dubois de Boisambert, ver 1750.

L’époque de ce portrait est aux frivolités, et à la mode qui se propage dans toute la province de Roussillon. La seigneuresse de Corbère porte une coiffure « à la culbute », à cause de son agrafe placée avec noeud rouge dans sa chevelure.

Ce contenu a été publié dans Ancien régime, Bijouterie d’Ancien-Régime roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Portrait de Madame Dubois de Boisambert, ver 1750.

  1. Tory dit :

    And I thhogut I was the sensible one. Thanks for setting me straight.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *