Portrait de Madame Charpentier, Perpignan, Michel Pouig, vers 1850.

Portrait de mme Charpentier, Perpignan, ves 1850.

Portrait de mme Charpentier, Perpignan, ves 1850.

Portrait de Mme Françoise Charpentier, née Maribaut. Elle est l’épouse de l’orfèvre bijoutier  Joseph Charpentier (1821-1854). Ils se sont mariés le 10 janvier 1850.

Huile sur toile, Michel Pouig, Vers 1850.

Cette épouse d’un orfèvre bijoutier de Perpignan porte le costume bourgeoise du début du Second Empire. Caraco à manches pagode avec manchettes de mousseline brodées, coiffe parée, c’est à dire agrémentée d’une dentelle supplémentaire à l’arrière,  mouchoir de linon brodé avec l’initiale C. Les bijoux en or ont des diamants montés sur chatons fermés en argent, bague, boucles d’oreilles et broche fermant le châle.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans la coiffe catalane, Second Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *